Le voyant Check Engine : les mythes et les faits

Mythe no1 : «Le voyant d’anomalie de mon moteur est toujours allumé, mais il n’y a rien de brisé sur ma voiture.»

Le voyant ne s’allumera pas s’il n’y a pas de problème. Alors si tout semble en règle sur votre véhicule et que le voyant s’allume, c’est sans doute à cause d’une anomalie subtile. Par exemple, une petite fuite de carburant par évaporation est difficile à détecter.

Faites vérifier votre véhicule par un professionnel dès que le voyant s’allume. Votre Expert Technicien dispose des connaissances et de tous les outils nécessaires pour détecter les bris les plus subtils.

Mythe no2 : Vous pouvez débrancher la batterie ou tirer le fusible du module de commande moteur (ECM) pour éteindre le voyant d’anomalie.

Il est vrai que la lumière peut s’éteindre, mais seulement pour une brève période. Elle reviendra rapidement après avoir roulé sur quelques dizaines de kilomètres seulement. Éteindre le voyant ne résoudra pas votre problème : le système effectuera des tests pour chaque capteur et une fois le même problème rencontré, le voyant s’allumera à nouveau.

Mythe no3 : Si le témoin d’avertissement s’éteint tout seul, ça veut dire que le problème s’est réglé tout seul.

Probablement pas. Un voyant de vérification du moteur s’éteindra automatiquement seulement si la condition initiale qui l’a provoquée est de retour à la normale, mais cette situation n’arrive que très rarement.

Même si le témoin est éteint, le système informatique de votre véhicule conserve les informations permettant de diagnostiquer le problème. Pour l’éviter, faites vérifier le système informatique chez votre Expert Technicien. Il vous donnera l’heure juste et vous roulerez en toute sécurité !  

Votre voyant de Check Engine est allumé depuis une semaine ? :
PRENEZ RENDEZ-VOUS

Auto Mécano. Tout près. Tout prêt.